"La santé dans tous ses états…" Université d'automne LDH - Paris 3/12/2017 (et visuel de l'UA comme pour début de la vidéo de la journée du 2/12)

0 %
Loading Click here to add:
Add to notification list

My favorites With attachments Unanswered New My annotations
Reset filters
Get notified of changes by email

"La santé dans tous ses états – penser et agir pour les droits"
23e Université d’automne de la LDH consacrée à la santé en France et dans le monde,
- avec les contributions de plusieurs enseignants-chercheurs de l'Université de Nanterre -
Paris - 2-3 décembre 2017

La «santé » est en tête de liste des préoccupations dans les différentes enquêtes d'opinion. Sous un terme générique se cache pourtant une problématique polymorphe à l’intersection de nombreux questionnements contemporains. La définition de la santé  n’est pas toujours aisée à poser, et interroge sur l’existence d’un droit à la santé et sur son contenu.
En tant que politique publique, elle interroge le contenu de la citoyenneté, des processus de décision démocratiques et du respect des droits des patient-e-s. Ces enjeux sont globaux, tant les interdépendances sont nombreuses, que ce soit aux niveaux épidémiologique, économique ou institutionnel. Au demeurant, de nombreuses barrières - sociales, culturelles, financières, organisationnelles, territoriales - font encore obstacle à l’égalité devant la santé. Celles-ci relèvent d’une responsabilité collective et d’un enjeu démocratique, pour agir au niveau des déterminants environnementaux de la santé, garantir l’effectivité des droits de toutes et tous.
La santé est, enfin, un champ bousculé par de profondes révolutions scientifiques et technologiques qui dessinent de nouvelles perspectives thérapeutiques d'une part pour la réparation des corps et, de l'autre, pour l'adaptation à des normes d’apparence, de longévité, de rejet de la mort, de remplacement prothétique et bionique, qui ouvrent tout l’espace des principes de bioéthique.
Autour de quatre thématiques particulières, la LDH propose une réflexion pour explorer, dans le champ de son mandat, ses analyses et ses propositions.
======
Cette initiative nationale de la Ligue des droits de l'Homme, ouverte à tout public, s'est inscrite dans le prolongement du colloque régional “Pour une santé égalitaire et solidaire !” organisé à Nanterre en avril 2016 (vidéos toujours accessibles sur https://webtv.u-paris10.fr/videos/nomade-v2-pour-une-sante-egalitaire-et-solidaire-matinee-ok/ et http://www.ldh-france.org/sante-solidaire-egalitaire/).
Elle fait également suite à diverses autres initiatives nationales ayant évoqué des questions de santé (telles que la communication de Didier Tabuteau, responsable de la Chaire santé de Sciences Po Paris, lors de l'Université d'automne LDH de 2017, consacrée aux "communs"), régionales ou locales, comme le colloque régional d’octobre 2017 à Billom “Quelle égalité dans l’accès aux soins de santé ?” (www.ldh-auvergne.org ) et dans de nombreuses villes, en particulier avec le film “La Sociale” de Gilles Perret ou, plus récemment avec “Corporate”, film de fiction de Nicolas Silhol, sur l’organisation du travail et les méthodes de “management” génératrices de souffrance mentale (présentation partagée par Marie Pezé – à l'origine de la première consultation hospitalière sur la souffrance au travail en 1997 à l'Hôpital de Nanterre -  sur son réseau national : www.souffrance-et-travail.com/magazine/dossiers/stress-travail-et-sante/rapports-de-domination-dans-lentreprise-et-institutionnalisation-de-la-souffrance-au-travail-corporate/).
Autour de 4 grandes thématiques au coeur de l'actualité : droits en santé, démocratie et citoyenneté, santé et mondialisation, discriminations et inégalités, avancées technologiques et questions éthiques, les travaux de cette Université d'automne ont associé plusieurs équipes de l'Université de Nanterre et de nombreux autres participant-e-s, dont certain-e-s avaient déjà pu intervenir lors du colloque de 2016 à Nanterre.
Parmi les principaux intervenant-e-s renommé-e-s dont les communications sont accessibles ici (quelques autres étant visibles, avec le programme détaillé, à l’adresse www.ldh-france.org/23e-universite-dautomne-sante-ses-etats-penser-agir-les-droits/ ) :
- des chercheurs et universitaires comme Philippe Batifoulier, Tatiana Gründler, Danièle Lochak, Antoine Math, Michel Miné, Marie Pezé, Frédéric Pierru, Sophie Prunier-Poulmaire, Stéphane Rican... et Annie Thébaud-Mony, directrice de recherche honoraire de l’INSERM, par ailleurs à l’honneur, avec les salariés et agriculteurs en lutte contre les toxiques industriels, dans le film de Pierre Pézerat, “Les sentinelles”, de novembre 2017 (www.ldh-france.org/ldh-soutient-film-les-sentinelles-pierre-pezerat/) ;
- des responsables d’institutions nationales comme Adeline Hazan, Contrôleure générale des lieux de privation de liberté, Christine Lazergues, présidente de la CNCDH;
- des professionnel-le-s du secteur sanitaire et social comme Pierre Chirac, directeur de publication de  “Prescrire”, président de l'association Mieux Prescrire, membre du collectif Europe et médicament, Jean-Claude Genet, trésorier du Réseau Environnement Santé (en remplacement de son président André Cicolella), Romain Gizolme, directeur de l’AD-PA (en remplacement de son président Pascal Champvert), Nathalie Ferrand, chirurgienne-dentiste, administratrice du Réseau Environnement Santé, présidente de l’association Pour la santé de tous, Irène Frachon, pneumologue au CHU de Brest, lanceuse d’alerte (livre “Mediator 150mg, combien de morts ?”), Claire Georges-Tarragano, responsable médicale de la Pass de l’Hôpital St-Louis (AP-HP), présidente de l’association CollectifPASS, Anne Gervais, hépatologue, responsable du Mouvement pour la Défense de l’Hôpital Public, Martine Lalande, médecin généraliste, vice-présidente du SMG, présidente du collectif Outils du soin, Didier Ménard, médecin généraliste fondateur de La place santé dans un quartier populaire de St-Denis (93) ...
- des élu-e-s territoriaux et des responsables associatifs comme Catherine Barrati-Elbaz, maire du 12e arrondissement de Paris, Marianick Lambert, membre du bureau de France Assos Santé (Union nationale des associations agrées de patients et usagers du système de santé), Olivier Maguet de Médecins Du Monde, coordonnateur de la campagne “le prix de la vie” contre le prix exorbitant de nouveaux traitements par anti-rétroviraux au cout de revient dérisoire, Fabrice Olivet, directeur de l’association Asud, membre du comité scientifique de SOS addictions, Pascale Ribes, juriste vice-présidente de l'APF... et plusieurs responsables nationaux de la Ligue des droits de l'Homme.
Philippe Laville – co-animateur du GT santé-bioéthique de la LDH

Other media in the channel "Territoires et santé - GéoSanté"